Christian Levrat est nommé à la tête de La Poste


Le Conseil fédéral a approuvé mercredi la candidature de Christian Levrat pour succéder à Urs Schwaller à la tête du conseil d’administration.




Le sénateur fribourgeois Christian Levrat devrait être le nouveau président de La Poste. Le Conseil fédéral a approuvé mercredi sa candidature pour succéder à Urs Schwaller à la tête du conseil d’administration du géant jaune.


L’ancien syndicaliste sera nommé lors de l’assemblée générale du 27 avril 2021. Il prendra ses fonctions le 1er décembre 2021. Christian Levrat devra ainsi faire une croix sur sa carrière politique. Il quittera ses fonctions de sénateur fin septembre.


Défis à relever


Le Conseil fédéral se dit convaincu que Christian Levrat saura mener à bien le développement nécessaire de la Poste tout en maintenant un service public de qualité.


Le géant jaune est confronté à d’importants défis. Les opérations au guichet et le volume de lettres sont en constante baisse. Malgré l’augmentation des volumes de colis grâce au commerce en ligne, les marges sont faibles et la concurrence s’intensifie. Les recettes de la Poste sont en constante diminution et le financement du service universel par ses propres moyens est menacé.


L’entreprise a déjà pris des mesures dans le cadre de sa stratégie pour les années 2021-2024, précise le Conseil fédéral. Et elle est confrontée à un important processus de transformation.


Le socialiste succédera à Urs Schwaller. Ce dernier quittera ses fonctions à la fin du mois de novembre. Il a été président du conseil d’administration de la Poste depuis 2016. Le Conseil fédéral remercie d’ores et déjà un homme clairvoyant qui a toujours réagi aux évolutions du marché postal.