top of page

Inyova dévoile son nouvel indice d'impact


Palmarès 2021 : les investisseurs à impact misent de plus en plus sur les produits alimentaires d'origine végétale




Inyova, plateforme digitale d'investissement à impact, dévoile son nouvel indice d'impact. Publié trimestriellement, cet indice présente les principaux thèmes et sociétés privilégiés par les investisseurs en matière d'investissement durable. Il indique les tendances annuelles pour 2021 par rapport à l'année précédente. Le classement des dix premières entreprises montre combien de fois une entreprise a été placée sur la liste de préférence des investisseurs. L'entreprise Oatly a fait l’entrée la plus remarquée sur la liste des titres que les clients d'Inyova peuvent sélectionner individuellement lors du processus d'investissement. Après Beyond Meat, qui figure dans le top 10 depuis deux ans, le groupe Oatly a pu s'assurer une place dans le top du classement dès son entrée en bourse en mai dernier. Si les jeunes générations sont de plus en plus enclines à se tourner vers les produits alimentaires végétaux respectueux du climat, les personnes de plus de 60 ans présentent également un intérêt croissant pour ce secteur. La popularité des "aliments végétaux" est passée de 38 à 46 % dans cette tranche d’âge.

L’intérêt pour les entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables reste le plus important. Parmi ces sociétés, on trouve Siemens Gamesa Renewable Energy en 1ère position, Vestas recule du 3ème au 6ème rang, EDP Renewables passe du 6ème au 9ème rang et Nordex est un nouvel arrivé dans le classement. "Le constat que les énergies renouvelables contribuent de manière significative à la lutte contre la crise climatique est désormais incontesté. Cependant, d'autres sujets préoccupants ont attiré l'attention du public en 2021, comme la production alimentaire," commente Tillmann Lang, CEO et co-fondateur d'Inyova, à propos des résultats. Des études approfondies ont montré que la production alimentaire est responsable d'un tiers de toutes les émissions de gaz à effet de serre, la viande étant deux fois plus polluante que les aliments d'origine végétale.


Les entreprises durables figurant dans l'univers d’investissement d'Inyova sont au nombre d’environ 300. Celles-ci sont régulièrement analysées par l'équipe chargée de l’impact en fonction de critères stricts, sur la base d'évaluations et d'informations relatives à leur comportement durable. "De manière tout à fait inattendue, nous avons dû exclure l'année dernière l'entreprise Learning Technologies Group (LTG)", rapporte Tillmann Lang. Cette décision a été motivée par l'acquisition en octobre par LTG d'une entreprise d'e-learning qui propose également des technologies de test pour les missiles et les ogives nucléaires. "Notre équipe a immédiatement pris contact avec LTG et a été informée que l'entreprise n'avait pas de projets concrets de se retirer de cette activité préjudiciable. Nous avons dès lors rééquilibré tous les portefeuilles contenant ces actions à l'aide de notre Personal Impact Engine", poursuit Tillmann Lang.


Reculant de la 4ème à la 5ème place, Tesla ne fait pas non plus l'unanimité. "Tesla est d'une part connue pour son empreinte sociale relativement mauvaise (conditions de travail dans leurs usines), à cela s'ajoutent quelques problèmes environnementaux dans leur usine en Allemagne", explique Andreas von Angerer, responsable de l'impact chez Inyova. "Pourtant, Tesla est pionnière de l'e-mobilité et ses produits poussent l'ensemble du secteur automobile vers plus de durabilité. C'est peut-être la raison pour laquelle nos investisseurs la placent toujours en priorité sur leur liste de souhaits".


L'indice d'impact complet d'Inyova est publié sur le site web : https://inyova.ch/en/impact-index-q42021/




Comentarios


bottom of page