La place financière suisse à un tournant, selon la présidente de la Finma


La place financière suisse a bouclé le chantier visant à consolider la capitalisation et les liquidités de ses institutions, ainsi qu'à régler les affaires héritées du passé, selon Marlene Amstad, qui préside l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) depuis janvier. "Je crois que nous sommes à un tournant", indique-t-elle en interview à la NZZ mercredi.


"Nous accordons désormais davantage d'attention aux questions stratégiques tournées vers l'avenir", selon Mme Amstad, qui affirme que la restructuration de la place financière entamée après la crise de 2008-2009 est en grande partie terminée. Il s'agit désormais de se projeter à l'horizon 2030, voire 2040.

"Il s'agit désormais de se projeter à l'horizon 2030, voire 2040"

D'ici dix à vingt ans, les acteurs financiers helvétiques seront plus numériques qu'actuellement, ils adopteront une approche plus durable et une orientation vers l'Asie, prophétise la présidente du régulateur.


La Chine va clairement gagner en importance à l'avenir, cinq des dix plus grandes banques du monde étant originaires de l'Empire du Milieu, souligne Marlene Amstad. Les marchés obligataire et des actions chinois occupent la deuxième place globale, tandis que le pays occupe la troisième dans le domaine du capital-risque. "A moyen et long terme, les institutions financières suisses ne pourront plus éviter les autorités, les établissements et les clients asiatiques."


La présidente rejette par ailleurs la critique - très courante dans les milieux financiers - visant à reprocher la Finma de trop réguler. "Environ 80% des règlements proviennent du Parlement et du Conseil fédéral. Il faut les appliquer à la pratique courante." Mme Amstad rappelle que de nombreuses voix s'élèvent en Suisse en faveur d'une sécurité juridique dont le régulateur serait le dépositaire.


Communiqué de Presse


Subscribe to our newsletter

© 2020 by Editions Mancassola

swissnews.info is committed to ensuring the security and protection of the personal information that we collect and process, and to provide a compliant and consistent approach to data protection. If you have any questions related to our GDPR compliance, please contact us.