Le chef étoilé, Edgard Bovier, a annoncé jeudi son départ du Lausanne Palace pour le 27 juin.

Updated: Jul 8, 2020


Le chef étoilé valaisan Edgard Bovier va quitter le Lausanne-Palace le 27 juin prochain. Arrivé en 2004 dans la capitale vaudoise, il a mené La Table d’Edgard à une étoile Michelin et à un 18/20 au Gault & Millau.




Agé de 65 ans, le «joyeux» chef à la cuisine méditerranéenne ne prend pas pour autant sa retraite. Il rebondit à Rougemont près de Gstaad.


«Après 50 ans en cuisine, il est temps de tourner la page», a confié en primeur le chef exécutif du Lausanne-Palace au site internet de Gault & Millau, dont l’information a été reprise par 24 heures. Avant d’arriver à Lausanne, le cuisinier, descendant d’une famille de restaurateurs valaisans, avait fait les beaux jours de l’Ermitage am See à Zurich.


Il sera resté 16 ans à la tête du restaurant gastronomique du Lausanne-Palace. En 2011, le Gault & Millau avait salué sa cuisine «légère à consonance méditerranéenne». Quatre ans auparavant, le célèbre guide gastronomique l’avait nommé «Promu de l’année» en Suisse romande.


Pas question de retraite pour Edgard Bovier


Mais pas question de retraite pour Edgard Bovier. Dès cet été, il va s’occuper du restaurant du Cerf à Rougemont, un établissement rustique rénové sous son aile et entré au Gault & Millau avec 12 points. Et dès cet automne, il sera aussi aux commandes d’un mini-palace chic, l’Hôtel de Rougemont.


Quant au Lausanne-Palace, il devait annoncer vendredi le nom du nouveau chef qui succèdera à M. Bovier.

Subscribe to our newsletter

© 2020 by Editions Mancassola

swissnews.info is committed to ensuring the security and protection of the personal information that we collect and process, and to provide a compliant and consistent approach to data protection. If you have any questions related to our GDPR compliance, please contact us.