Le duo Herzog & de Meuron va avoir 70 ans


Les Bâlois Jacques Herzog et Pierre de Meuron, stars de l'architecture, fêtent bientôt, et à quelques semaines d'intervalle, leurs 70 ans respectifs.







De Londres à Pékin, de Hambourg à New York, les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron ont laissé des empreintes spectaculaires dans le monde entier. Âgés de 70 ans dans quelques jours, ils restent attachés à leur ville natale de Bâle.


Il y a vingt ans, la transformation et l'agrandissement de la Gallery of Modern Art (2000), à Londres, catapulte le duo inséparable au sommet de l'architecture mondiale. Un an plus tard, le bureau bâlois reçoit le prix Pritzker, la distinction la plus significative dans le domaine.


Du Nid d'oiseau à l'Elbphilharmonie

En 2008, l'inauguration du stade olympique de Pékin fait fureur. Herzog & de Meuron conçoivent le Nid d'oiseau en collaboration avec l'artiste chinois Ai Weiwei (photo AFP ci-dessous). On peut y ajouter l'Allianz Arena de Munich (en photo AFP ci-dessous) ou la tour spectaculaire de 250 mètres au 56 Leonard Street, à New York, pour ne citer que deux autres œuvres faisant la réputation des deux Bâlois.


En 2016, l'Elbphilharmonie de Hambourg (en photo ci-dessous, derrière les bateaux d'excursion) ouvre ses portes et devient le principal emblème de la ville. Durant les travaux, le bâtiment construit près du port hanséatique est d'abord décrié pour le retard de son chantier et le dépassement de son budget. Dès son inauguration, pourtant, ce sont sa silhouette et sa couronne de verre reconnaissables loin à la ronde qui font les gros titres.


Amis d'enfance

Si le bureau d'architectes bâlois dispose de succursales à New York, Madrid, Londres et Hong Kong, son siège reste installé dans la cité rhénane. Amis d'enfance, Jacques Herzog et Pierre de Meuron y ont fréquenté ensemble l'école primaire. Plus tard, ils ont étudié l'architecture à l'EPF de Zurich avant d'ouvrir leur propre bureau à Bâle en 1978. Aujourd'hui, ils comptent plus de 400 employés.


«Bâle est toujours resté un champ d'action très important pour nous», confie à Keystone-ATS Jacques Herzog, qui fête ses 70 ans dimanche, trois semaines avant son compagnon de route (le 8 mai). Ensemble, ils ont réalisé de nombreuses études sur le développement de la ville.


Le Parc Saint-Jacques, la tour Roche

Ils y ont aussi dessiné des bâtiments aujourd'hui incontournables. Le Parc Saint-Jacques (1999) cher au FC Bâle ou le Schaulager (2003), dans la commune voisine de Münchenstein (BL), en font partie. Depuis 2015, la plus haute tour habitable de Suisse trône sur la ville: la tour Roche (178 m) sera dépassée en 2022 par une tour voisine (205 m), réalisée elle aussi par Herzog & de Meuron.

L'an dernier, ils ont inauguré la tour Meret Oppenheim, près de la gare centrale. Dans l'agglomération allemande voisine de Bâle, le duo a conçu le centre d'exposition de l'entreprise de design industriel Vitra (2010), à Weil am Rhein. Ce complexe composé de maisonnettes imbriquées les unes dans les autres est connu loin à la ronde.

Car l'architecture du bureau bâlois ne se résume pas seulement à la redéfinition permanente des formes, du style et des matériaux, ainsi qu'à la prise en compte de l'environnement extérieur. Elle fait aussi la part belle à la maisonnette dans sa forme archétype.


Projet berlinois critiqué

C'est notamment le cas du nouveau bâtiment longiligne du Musée d'art moderne, à Berlin, qui doit être inauguré en 2026. Qualifié souvent de «grange» par les Berlinois, il ne fait pas l'unanimité pour l'instant.

La première église autoroutière de Suisse, projetée par Herzog & de Meuron à l'horizon 2022, rappelle elle aussi l'archétype de la maisonnette, en surface du moins. Le cœur de ce temple prévu près d'une aire de l'autoroute A13 à Andeer (GR) se trouve en réalité sous terre.

Le sort a voulu que les deux architectes fêtent leur 70e anniversaire en pleine crise du coronavirus. Jacques Herzog œuvre actuellement en télétravail depuis chez lui. «Ça se passe très bien. L'architecture est un business lent, ce qui est un avantage pour le moment. Aucun de nos projets n'a été annulé», se réjouit-il. (ats/nxp)

Subscribe to our newsletter

© 2020 by Editions Mancassola

swissnews.info is committed to ensuring the security and protection of the personal information that we collect and process, and to provide a compliant and consistent approach to data protection. If you have any questions related to our GDPR compliance, please contact us.