Lors d'un récent tour de table, Yova a levé 11 millions de francs suisses.


Yova, plateforme d'investissements à impact fondée à Zurich en 2017, poursuit sa croissance dynamique. Lors d'un récent tour de table, la société a levé 11 millions de francs suisses. Yova a séduit des investisseurs de premier ordre : Carole Ackermann (CEO de Diamondscull, Membre de plusieurs conseils d’administration comme celui de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, BNP Paribas Suisse, Allianz Suisse, BVZ Holding et d’autres), Christoph Sutter (Groupe Axpo, fondateur de Southpole et myclimate) ainsi que le Fonds de technologie de la Confédération.


"Yova s'inscrit dans l'air du temps, et plus particulièrement dans celui de la nouvelle génération", explique Carole Ackermann, CEO de Diamondscull. "Les jeunes veulent participer à la construction d’un monde durable, sans pour autant se priver de transparence et de technologie de pointe." Tillmann Lang, CEO et co-fondateur de Yova, ajoute : "Cette levée de fonds va nous permettre de développer nos activités en Suisse comme en Europe de manière opportune et à un rythme soutenu. Ce financement est presque trois fois plus important que celui d'avril 2020." Au cours des quatre premiers mois de cette année, le nombre de clients de Yova a presque doublé. La société se développe principalement à partir de sa propre base de clients : un client sur deux arrive suite à des recommandations de clients existants. Yova est également en train d’étoffer son équipe : 20 recrutements sont prévus à court terme, en plus des 30 employés actuels.


Par ailleurs, Yova a reçu un financement de 3 millions de francs suisses du Fonds suisse de technologie. Créé par la Confédération, ce fonds garantit des prêts à des entreprises helvétiques dont les produits innovants permettent de réduire durablement les émissions de gaz à effet de serre. La promesse de soutien de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) atteste que Yova et ses investisseurs à impact y parviennent. Grâce à la forte croissance de Yova, une réduction de plus de 10 000 tonnes de CO2 a déjà pu être réalisée dans les portefeuilles l'année dernière.


Des investissements durables pour tous


Les investisseurs de Yova peuvent investir dans des entreprises durables sur la plateforme dès 2 000 francs suisses. Aucune connaissance financière n'est nécessaire, les clients sont informés digitalement tout au long du processus de constitution du portefeuille. Ils bénéficient ainsi d'une transparence totale sur leurs investissements ainsi que sur les prix. Au début du processus d'investissement, ils peuvent choisir parmi 16 thèmes, tels qu’ "alimentation à base de plantes", "énergie renouvelable" ou "accès à l'éducation", et huit critères d'exclusion, tels que "sans énergie nucléaire" ou "sans test sur les animaux".



Communiqué de Presse


Tillmann Lang, CEO, Yova