Où en est le secteur bancaire ?


Les années 2020 connaissent un départ perturbé. La pandémie a provoqué une vague sans précédent d’initiatives de transformation numérique au sein des organisations du monde entier. Les stratégies d’innovation et de numérisation sont devenues une nécessité - un point de débat même avant la pandémie - dans un monde se préparant à une nouvelle normalité et à une évolution des attentes des clients.


Les sociétés de services financiers qui ont répondu à ces attentes en développant leurs activités numériques ont prospéré, tandis que beaucoup d’autres rencontrent encore des difficultés.


Cela soulève toutefois une nouvelle question: quel pourrait être le prochain changement majeur dans le secteur des services financiers? Voici quelques indicateurs susceptibles d’avoir un impact sur la prochaine décennie du secteur bancaire.



DISPARITION PROGRESSIVE DU CASH


La transition vers une société sans espèces est un phénomène observé depuis des décennies. La pandémie a été un catalyseur de ce mouvement, avec un nombre accru de clients s’appuyant sur les solutions bancaires et les paiements mobiles. Toutefois, cette dépendance aux services bancaires numériques devrait survivre à la crise de COVID-19, c’est pourquoi les acteurs bancaires traditionnels et les nouveaux services fintech revoient leurs services numériques actuels ou développent de nouvelles applications pour répondre à l’évolution des besoins des clients. Les années à venir semblent prometteuses pour les solutions construites sur un fondement d’intelligence artificielle, de plateformes basées sur le cloud et d’expertise en données et en analyse.


SOUSCRIRE À UN NOUVEAU MODÈLE


Alors qu’apparaissent de plus en plus d’applications avec des processus d’inscription simples, des interfaces intuitives et moins de frais, il serait sage que l’industrie se rappelle que la transition vers l’orientation client ne repose pas uniquement sur la technologie, ni sur les transactions, mais bien sur la valeur que les clients tirent de leur expérience. Et comme les besoins des clients ont tendance à devenir plus nuancés en période d’incertitude accrue, des perspectives intéressantes apparaissent en matière d’élargissement et de renforcement de la relation client.


Un modèle d’abonnement leur permettra d’offrir des services de conciergerie financière sur mesure, habituellement réservés aux particuliers fortunés, à un plus grand nombre de consommateurs.


Si l’on en juge par l’essor des start-ups fintech et des banques 100 % numériques, les consommateurs sont prêts à payer pour accéder à des services supplémentaires qui répondent à leurs besoins et offrent une expérience plus globale.


Market Insight May 2021

ROMAN BALZAN - HEAD OF MARKETING & BRAND ALPIAN