top of page

REYL Intesa Sanpaolo met en lumière les énergies renouvelables



REYL Intesa Sanpaolo annonce la sortie du troisième numéro de FORWARD, une publication annuelle de référence abordant les questions socio-économiques contemporaines clés. Cette nouvelle édition aborde la transition énergétique mondiale, les progrès et les défis, y compris la géopolitique et le fossé entre les marchés développés et émergents, le paysage réglementaire, le financement de cette transition ainsi que les opportunités d’investissement.


Le défi de la transition énergétique est une priorité stratégique pour REYL Intesa Sanpaolo, qui partage un point de vue basé sur la science et les données. Cette nouvelle édition de FORWARD (https://www.reyl.com/forward/) comprend des commentaires, des podcasts ainsi que des entretiens avec l’équipe Corporate Finance du Groupe, afin de partager leur opinion sur les opportunités d’investissement ainsi que leurs perspectives pour le secteur.

 

Comme pour les éditions précédentes, la publication a rassemblé les positions d’experts et d’agences au niveau international, donnant ainsi un aperçu global de la situation actuelle et des défis que soulève l’économie verte. Elle dépeint un paysage géopolitique multipolaire qui rend encore plus complexe l’équilibre délicat entre des priorités politiques et économiques concurrentes, l’impact sur le climat et la biodiversité, de nouvelles règles et réglementations et la nécessité de capitaux.

 

Au-delà des difficultés, cette nouvelle édition témoigne des mesures requises pour faciliter la transition énergétique. Alors qu’elles en sont encore à leurs balbutiements, les énergies renouvelables continuent d’augmenter leur proportion dans les sources d’énergie mondiales, tandis que les investissements mondiaux dans les technologies liées à la transition énergétique progressent également, affichant un « nouveau record historique à 1,77 mille milliards de dollars en 2023 », selon Bloomberg New Energy Finance (BNEF). L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit que l’électrification contribuera à hauteur de 50 % à la production mondiale d’énergie d’ici 2030 et favorisera le développement des industries et des technologies adjacentes sur les dix prochaines années, créant ainsi des opportunités en termes d’investissement, d’emploi et d’activité des entreprises.

 

Le message principal est que les défis persistent, en particulier en 2024, une année marquée par de nombreuses élections et des priorités rivales à l’échelle mondiale. Malgré les obstacles, le secteur des énergies renouvelables est en pleine croissance, attirant davantage l’attention et recevant de ce fait des investissements croissants, qui alimentent à leur tour le développement de nouvelles technologies et de méthodes alternatives.



 


Comentários


bottom of page