top of page

BE CREATIVE ! Un nouveau projet de régate hauturière pour le skipper Jacques Valente


Finisher de la Route du Rhum 2018 et vétéran de nombreuses régates hauturières, Jacques Valente annonce aujourd’hui le lancement d’une nouvelle campagne de quatre ans sous les couleurs du don d’organes, à bord d’un trimaran conçu en 1982. Un projet qui allie voile de légende et durabilité!


Marin au parcours atypique, Jacques Valente dispose d’un palmarès solide, avec des participations à la Route du Rhum ou la Mini-Transat et de nombreuses régates sur des multicoques high-tech.


Aujourd’hui, il annonce le lancement d’un nouveau projet destiné notamment à promouvoir le don d’organes. Une cause qui lui est chère; lui qui avait dû abandonner la Mini Transat 2007 en raison d’une insuffisance rénale requérant ensuite une transplantation.


« Le nom de ce projet est né de mon désir de redonner sa place à l’accord humain-machine-nature », explique-t-il. « Il n’est pas nécessaire de construire sans cesse de nouveaux prototypes réservés à une élite pour dompter les océans. La course au large doit rester un lieu d’aventure où l’homme et la nature s’apprivoisent mutuellement. Elle doit aussi permettre de sensibiliser les gens à notre environnement. C’est pourquoi Be Creative a choisi de défendre une cause, le Don d’organes, à l’aide d’un bateau ayant une histoire tout en formant de nouveaux navigateurs. »


Conçu par l’architecte Dick Newick, le Creative 42, est sorti des chantiers Jeloux en 1982. Cinq exemplaires ont été construits, et il en reste quatre aujourd’hui, dont celui de Jacques, de retour des Etats-Unis après quarante ans, ce qui fait de lui un bel exemple de durabilité et d’économie circulaire.


A son bord, Jacques ambitionne de disputer certaines des régates hauturières les plus prestigieuses de ces prochaines années, parmi lesquelles la Rolex Fastnet Race 2023, l’Ostar / Twostar 2024 et la Route du Rhum 2026. Il a, en parallèle, créé la structure H2O-racing pour gérer la logistique nécessaire au succès d’un tel projet.


Site de Jacques Valente: www.jacquesvalente.com




Comentários


bottom of page