Bobst stable en 2019, mais pessimiste pour 2020

Updated: Jul 9



Le constructeur de machines pour la fabrication d’emballages anticipe une baisse de chiffre d’affaires de 6% l’an prochain en raison des effets du Covid-19.



L’exercice 2019 ne figurera pas dans les annales de Bobst qui boucle l’année sur un chiffre d’affaires stable, à 1,6 milliard d’euros de francs suisses, après une croissance de 6,9% en 2018. La situation aurait pu être pire si les ordres en portefeuille, en retrait au tout début de l’année, ne s’étaient pas redressés au cours du dernier trimestre. Pour autant, le résultat opérationnel (Ebit) s’est établi à 81 millions de francs suisses, tandis que le résultat net a atteint 53 millions, contre 50 millions en 2018. L’année a été contrastée sur le plan commercial. En effet, si les ventes organiques sont en hausse de 33 millions (+ 2%), les effets de change annulent cette progression en la dépréciant de 1,9%. Par famille de produits, les ventes de machines feuilles augmentent de 0,7% pour atteindre les 810 millions de francs suisses quand celles de machines bobine régressent de 1,6%, à 338 millions.


Impression flexo

Cette réduction est principalement due à la baisse des ventes d’équipements d’enduction, qui n’a pas pu être entièrement compensée par la hausse des ventes d’équipements pour l’impression flexo. Plus généralement, les machines pour le carton ondulé ont progressé davantage que celles pour le carton plat. Les ventes de services et de pièces détachées ont augmenté quant à elles de 0,4% pour atteindre 488 millions. Le groupe dirigé par Jean-Pascal Bobst est plutôt prudent pour l’exercice en cours, pour ne pas dire pessimiste : « En raison du Brexit, de la crise politique qui touche de nombreux pays, de la tendance à la parité euro-franc suisse à long terme, du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, sans citer la baisse des commandes depuis le milieu de l’année 2018, nous devons concentrer nos efforts sur nos priorités clés. En cas de ralentissement, le groupe sera prêt à réduire ses activités à court terme. Notre stratégie sera alors revue. En janvier 2020, une épidémie de coronavirus s’est déclarée en Chine et se propage désormais en Europe et dans d’autres régions. Cela impacte dans une certaine mesure les activités commerciales de Bobst ». Conséquence de ces nombreux facteurs d’instabilité, le groupe suisse anticipe une baisse des ventes de 6% en 2020.

Subscribe to our newsletter

© 2020 by Editions Mancassola

swissnews.info is committed to ensuring the security and protection of the personal information that we collect and process, and to provide a compliant and consistent approach to data protection. If you have any questions related to our GDPR compliance, please contact us.